Manifestation à Paris: la police sur la piste salafiste

le
0
Outre une «petite majorité» déjà connue pour des affaires de droit commun, une dizaine de «profils suspects» ont été repérés parmi les interpellés.

Les fous d'Allah sont de nouveau dans le collimateur. Quarante-huit heures après la manifestation anti-américaine qui a réuni 200 personnes, samedi, place de la Concorde aux abords de l'ambassade des États-Unis, les services spécialisés de la Préfecture de police tentent d'identifier les donneurs d'ordre. «Presque une gageure», observe un responsable policier avant d'interroger: «comment imaginer qu'un terroriste, voire qu'un fondamentaliste religieux se sachant recherché participe à une action où 75 % des participants vont se retrouver dans un panier à salade...».

De fait, le coup de filet a conduit à 152 interpellations pour «participation à une manifestation sans autorisation préalable», infraction passible de six mois d'emprisonnement et 7500 euros d'amende. Parmi eux, 151 des suspects venus brocarder Innocence of Muslims, le film islamophobe qui a embrasé le monde arabe, ont été conduits dans un centre de police, situé rue de l'Évangile, dans le XVII

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant