Manifestation à Moscou contre la nouvelle loi sécuritaire

le
0
    MOSCOU, 9 août (Reuters) - Plusieurs centaines de personnes 
ont manifesté mardi à Moscou contre le nouvel arsenal législatif 
de lutte contre le terrorisme voulu par Vladimir Poutine qui, 
selon ses détracteurs, facilitera la répression de l'opposition. 
    Dans le parc Sokolniki à Moscou, des défenseurs des droits 
de l'homme ont prononcé des discours critiquant la nouvelle loi, 
tandis que des manifestants brandissaient des banderoles où l'on 
pouvait lire "A bas la répression politique" et "la répression 
est la peur de son propre peuple". 
    L'opposant Alexeï Navalny a appelé les participants à 
s'inspirer des manifestations de 2011-2012 contre Vladimir 
Poutine. "Nous devons retourner dans la rue", a crié Navalny à 
la foule. "Nous libérerons la Russie". 
    La manifestation avait été autorisée et la présence des 
policiers était discrète. 
    Le nouvel arsenal législatif de lutte contre le terrorisme a 
été promulgué par le président russe en juillet. Il prévoit un 
renforcement des sanctions pour faits d'extrémisme et rend 
possible la prison pour absence de dénonciation de fait grave, 
pratique en vigueur à l'époque soviétique. L'éventail des crimes 
et délits pour lesquels les mineurs de 14 ans peuvent être 
poursuivis a été élargi. 
    La nouvelle loi oblige les opérateurs télécoms à conserver 
pour six mois les enregistrements d'appels téléphoniques, les 
images et les messages des utilisateurs, ainsi que les données 
concernant ces appels sur une période plus longue.   
 
 (Alexander Winning et Guennady Novik; Danielle Rouquié pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant