Manif pour tous : le "manifeste" de Frigide Barjot

le
1
Image d'illustration.
Image d'illustration.

Ce dimanche, des opposants à la GPA (gestation pour autrui) et à l'ouverture de la PMA (procréation médicalement assistée) aux couples lesbiens vont défiler à Paris et à Lyon. La Manif pour tous continue, mais son ex-égérie se désolidarise du mouvement. Frigide Barjot a adressé un "manifeste" au Monde dans lequel elle prend ses distances "face à la radicalisation et la violence qui montent".

"Il y a un an, la France connaissait une mobilisation sans précédent pour le réveil des consciences, pour dire au président de la République et au gouvernement l'opposition d'une partie des citoyens de notre pays à un projet de loi qui, au motif d'égalité, dénaturait le mariage et l'adoption, et rendait ultérieurement probable l'accès à la PMA et à la GPA pour les couples de personnes de même sexe, en négation de l'intérêt supérieur de l'enfant", se souvient-elle. "Au terme d'un processus législatif qui restera dans notre histoire nationale comme une caricature, la loi "mariage et adoption pour tous" est devenue loi de la République. Mais les conditions mêmes de son adoption l'ont rendue illégitime aux yeux de nombreux Français", poursuit Frigide Barjot.

Barjot pointe du doigt une "radicalisation idéologique"

Mais ces "manifestations qui, succédant aux mobilisations unitaires et millionnaires de 2013, se caractérisent désormais par leur morcellement, leur radicalisation idéologique et leur confusion", Frigide Barjot ne les soutient plus,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lm123457 le mardi 4 fév 2014 à 22:22

    Désolée, mais t'es has been.