Manif pour tous : la justice joue l'apaisement

le
3
Les huit derniers prévenus ont été condamnés à de simples amendes pour six d'entre eux et deux ont été relaxés, des peines en bien en-deçà de ce que demandait le ministère public.

«C'est bientôt mon tour de passer devant le tribunal, on va se marrer», fanfaronne Georges, dans la cour du palais de justice de Paris, lors d'une suspension d'audience. Comme les sept autres jeunes gens accusés de violence en marge de la manifestation du 26 mai contre le mariage homosexuel, il ne craint pas une condamnation sévère. «Je ne comprends pas ce que je fais là, c'est surréaliste, je n'ai rien fait de mal», confie Etienne, chemise rose et cravate grise, accusé de violences envers la police. De fait, le tribunal a fait preuve de clémence en prononçant deux relaxes et six peines d'amende allant de 10 à 300 euros. Au lendemain de la libération de Nicolas Buss qui a passé 20 jours en détention, l'heure était à l'apaisement et le tribunal tenait à rester loin du terrain politiqu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • python75 le jeudi 11 juil 2013 à 15:25

    Sed Lex Dura Lex, moi j'aurai été encore plus sévère... Pour moi ce sont des rac.ailles qui ont violenté, vilipendé, insulté des forces de police!! Comme les zouzous du Trocadéro ou les gamins du RER... La justice a été trop laxiste comme d'habitude... Pauvre France ou allons-nous avec ce gouvernement!!

  • M935678 le jeudi 11 juil 2013 à 12:38

    et non à la botte...

  • M935678 le jeudi 11 juil 2013 à 12:38

    les juges doivent etre juste voila tout