Manif pour tous : la flamme des «veilleurs» entretient l'espoir

le
0
À Lille, des dizaines d'opposants au mariage pour tous continuent à se réunir le soir.

Ce soir, Sabine, 51 ans, et Yves, 50 ans, auraient pu dîner tranquillement ou aller au cinéma. Mais pour la troisième fois en dix jours, ils sont là, place du Théâtre à Lille, devant son Opéra, assis, dans le froid. Ce mardi soir, le couple de Verlinghem, petite commune du Nord, veut dire toute son amertume et son refus de la «loi Taubira» qui autorise le mariage des couples de même sexe. Ils ont rejoint le mouvement des «veilleurs», né à Paris et qui a essaimé en province.

«On rentre en résistance, comme de Gaulle le 18 juin 1940», ose Yves. Le combat est-il aussi important? Pour lui, oui. Il est 21 h 30 et le groupe de convaincus grossit. Yves et Sabine font figure d'aînés: les «veilleurs» sont essentiellement composés de jeunes, à l'image de son coordinateur à Lille, Vianney, 21 ans. Étudiant en communication, il raconte: «En voyant ce qui se passait à Paris, je me ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant