Manif anti-mariage gay : pour Ayrault, l'UMP prend «une lourde responsabilité»

le
13
Manif anti-mariage gay : pour Ayrault, l'UMP prend «une lourde responsabilité»
Manif anti-mariage gay : pour Ayrault, l'UMP prend «une lourde responsabilité»

A la veille de la manifestation dimanche contre le mariage gay, organisée dans un climat électrique, le gouvernement met la pression sur l'UMP. Lors d'un déplacement au Pré-Saint-Gervais (Seine-Saint-Denis), Jean-Marc Ayrault a estimé que les responsables UMP ayant appelé à manifester contre la loi sur le mariage homosexuel prenaient «une lourde responsabilité en provoquant la crispation et la radicalisation» de certains manifestants.

Dans son viseur : Jean-François Copé. «J'appelle les organisateurs à une très grande vigilance pour faire en sorte qu'ils ne prennent aucun risque. L'Etat républicain, lui, prend toutes les précautions pour que cette manifestation se passe de manière pacifique.» Vendredi déjà, le PS avait jugé que l'UMP prenait «une grave responsabilité» en maintenant son soutien à la «Manif pour tous», en raison des risques de débordements que pourraient y provoquer des groupes d'extrême droite.

Copé «au milieu des Françaises et des Français»

Le président de l'UMP n'a pas attendu la déclaration du Premier ministre pour se dédouaner à l'avance de tous débordements possibles dimanche. Une heure avant que Jean-Marc Ayrault ne s'exprime, Jean-François Copé a condamné «à l'avance toutes les formes de provocations, tensions et violences» qui pourraient se produire lors de la manifestation. «Il ne faut pas faire d'amalgame», a-t-il devant la presse au siège du parti.

Selon lui «des centaines de milliers de Françaises et Français venus de toutes les régions de France» vont manifester pour «dire que leur vision de la famille est différente de celle du président François Hollande». De son côté, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a invité samedi à Argenteuil (Val d'Oise) les opposants à «réfléchir» avant d'aller manifester dimanche, en raison de «menaces que font peser des «groupes d'extrême droite.»

Interrogé sur la possible absence de Frigide Barjot à cette...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • psdi le dimanche 26 mai 2013 à 15:14

    Vous croyez qu'on pourrait l'avoir comme 1er ministre : Cannes 2013 : Dominique Strauss-Kahn et sa compagne sur le tapis rouge !

  • fbordach le dimanche 26 mai 2013 à 14:42

    D’ailleurs, aucun tract syndical n’a jamais contenu de mots durs. Aucun appel à la grève ou à la mobilisation, que ce soit du Front de Gauche, du PC, du PS ou de l’un de ces syndicats si délicieusement apolitique n’a jamais comparé le gouvernement à un occupant illégitime. Il n’y a pas eu de réclamations bruyantes ou de merguez-parties nationales lorsqu’une loi était voté dans le mauvais sens par des parlementaires élus démocratiquement mais malheureusement à droite.

  • mlaure13 le dimanche 26 mai 2013 à 10:06

    ATTENTION !...restons très vigilant…ne baissons pas la garde…Ces gens là, sont très dangereux (pas les homos en tant que tels), mais les lobbies LGBT et Cie,….et ils n’auront de cesse que de faire croire et admettre, que ce sont nous les anormaux (homophobes, fachos, réacs, moisis, et j’en passe) représentant au moins 80% de la population…il ne faut pas provoquer, mais répondre coup par coup, sans faiblir, pour dénoncer cette loi scélérate !...

  • C177571 le samedi 25 mai 2013 à 19:44

    Qu'il prenne son avion pour Notre Dame des Landes.

  • chatnour le samedi 25 mai 2013 à 19:36

    Tous contre l'abruti le 26 mai !" : https://twitter.com/hypnoz2010/status/338328277582241793/photo/1

  • chatnour le samedi 25 mai 2013 à 19:20

    http://www.atlantico.fr/decryptage/printemps-francais-manif-pour-tous-et-recuperations-politiques-tous-azimuts-qui-est-vraiment-au-coeur-mouvement-opposants-au-mar-737148.html?page=0,1

  • r.espic le samedi 25 mai 2013 à 18:37

    Les Konnards de boursorama censurent .............

  • M3435004 le samedi 25 mai 2013 à 16:06

    Ce n'est pas Boitaclou qui mettra le Zero à la porte. C'est le peuple, à grands coups de pompes dans l'arrière train.

  • M935678 le samedi 25 mai 2013 à 14:33

    demain tous à la manif

  • M935678 le samedi 25 mai 2013 à 14:32

    le déclin a commencé il y a longtemps déjà, malheureusement, mais cette loi l'accélère encore...