Manger du chocolat pour avoir un Prix Nobel

le
0
Alors que deux études récentes établissent des corrélations entre l'absorption de chocolat ou de lait et l'obtention d'un prix Nobel, un chercheur de l'Inserm explique pourquoi il faut éviter de conclure trop vite à une causalité. » Les bienfaits du chocolat

Certains chercheurs auraient-ils du temps à perdre? François Faurisson, chargé de mission au département d'information scientifique et de communication de l'Inserm, n'est pas loin de le penser. Deux comptes rendus de recherche publiés successivement, pour l'un dans la très sérieuse revue américaine New England Journal of Medicine, pour l'autre dans Practical Neurology, établissent des liens entre la consommation de chocolat ou la consommation de lait dans un pays et le nombre de prix Nobel obtenus. «Ce n'est pas parce qu'il existe un lien statistique que l'on peut en conclure quoi que ce soit», met en garde François Faurisson.

Dans un cas, les flavonoïdes, des antioxydants très abond...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant