Mandela « semble aller bien », selon son petit-fils

le
0
Mandela « semble aller bien », selon son petit-fils
Mandela « semble aller bien », selon son petit-fils

L'état de l'ancien président sud-africain Nelson Mandela, hospitalisé dans un état grave depuis une semaine à Prétoria pour une infection pulmonaire, est encourageant. Son petit-fils, qui lui a rendu visite cette semaine, a déclaré samedi qui l'avait trouvé bien.

« Il semblait aller bien, ça nous a donné l'espoir qu'il allait bientôt se rétablir », a déclaré Mandla Mandela, qui s'exprimait pendant les funérailles d'une cousine du héros de la lutte anti-apartheid dans son village de Qunu (sud). Les nombreuses personnes venues rendre un dernier adieu à Florence Mandela ont prié et chanté des hymnes pour le grand homme. Un prêtre a dit une prière spéciale, appelant l'assistance à observer une minute de silence pour Mandela.

« Nous tenons à vous assurer de nos prières pour l'icône, le père de la nation », a dit le révérend Manciya à la famille Mandela. « Nous prions pour son rétablissement. Nous prions pour que vous soyez à côté de lui à chaque minute, chaque heure et chaque instant. »

La famille de Nelson Mandela s'est succédé toute la semaine à son chevet, y compris sa femme Graça et son ancienne épouse Winnie, ses trois filles survivantes et la plupart de ses 17 petits-enfants. Mercredi, au cinquième jour d'hospitalisation, la présidence sud-africaine avait délivré des nouvelles positives sur l'état de santé de l'ancien chef d'Etat, âgé de 94 ans. «Je suis heureux de vous annoncer que Madiba (NDLR : l'un des surnoms de Mandela) réagit mieux au traitement depuis ce matin», avait déclaré le président Jacob Zuma devant le Parlement.

Mandela est « de nouveau en prison » selon son ex - garde du corps

Nelson Mandela « est un homme très seul », a déclaré samedi un garde du corps, accusant l'équipe médicale de vouloir contrôler ses visites à l'hôpital de Prétoria, comme s'il était de « nouveau en prison ». Récemment limogé pour avoir dévoilé le nom de l'établissement où a été ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant