Mandats d'arrêt espagnols contre 12 responsables russes

le
0
    MADRID, 3 mai (Reuters) - Un magistrat espagnol a émis des 
mandats d'arrêt à l'encontre de 12 Russes, dont certains hauts 
responsables, qui seraient liés à un important syndicat du crime 
russe, selon un document judiciaire consulté par Reuters. 
    Au terme d'une enquête de dix ans sur les activités de la 
bande de Tambov, les autorités veulent que certains responsables 
comme Vladislav Reznik, député de la chambre basse du parlement 
russe, soient jugés en Espagne, lit-on dans ce document. 
    Parmi les autres responsables russes cités dans le document 
figure le général Nikolaï Aoulov, ancien collègue de Vladimir 
Poutine du temps du KGB et aujourd'hui directeur adjoint des 
services fédéraux de contrôle des stupéfiants. Y figure aussi 
Igor Sobolevski, ancien directeur adjoint de la commission 
d'enquête du ministère public de Russie. 
    Vladislav Reznik a déjà démenti les accusations portées 
contre lui et le procureur général de Russie, Iouri Tchaïka, a 
dit en mars que la Russie ne l'extraderait pas. 
    Selon le document de justice espagnol, les 12 Russes en 
question ont tous eu des liens avec le chef présumé de la bande 
de Tambov, Guennadi Petrov, qui a été arrêté en Espagne en 2008 
ainsi que sa femme. 
 
 (Angus Berwick; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant