Mandat d'arrêt de la CPI contre deux Kényans

le
0

NAIROBI, 10 septembre (Reuters) - La Cour pénale internationale (CPI) de La Haye a émis des mandats d'arrêt contre deux Kényans, Paul Gicheru et Philip Kipkoech Bett, accusés d'avoir cherché à influencer des témoins dans l'affaire concernant le vice-Premier ministre William Ruto, a-t-on appris jeudi de source judiciaire à Nairobi. William Ruto a été inculpé de crime contre l'humanité par la CPI, de même que le journaliste Joshua Arap Sang, dans le cadre de l'enquête sur la vague de violences qui a fait 1.200 morts après l'élection présidentielle contestée de 2007 au Kenya. Les mandats d'arrêt de la CPI contre Gicheru et Bett, arrêtés à Nairobi le 30 juillet, ont été émis en mars dernier mais le fait avait été tenu secret afin que les deux hommes ne cherchent pas à fuir ou à faire obstacle à la procédure. En décembre dernier, la CPI a abandonné les charges pour crimes contre l'humanité qui visaient le président kényan Uhuru Kenyatta. ID:nL6N0TP27A (Drazen Jorgic et Toby Sterling, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant