Mandat d'arrêt contre le ministre irakien du Commerce

le
0

BAGDAD, 18 octobre (Reuters) - La justice irakienne a lancé un mandat d'arrêt contre le ministre irakien du Commerce, Milas Mohammed Abdoul Karim, et son frère dans le cadre d'une enquête pour corruption, a annoncé dimanche le porte-parole des services judiciaires, Abdoul-Sattar al Birkdar. Le ministre est soupçonné d'abus de pouvoir et d'avoir accepté des pots-de-vin, a-t-on précisé de sources judiciaires. En août dernier, l'un des trois vice-Premiers ministres irakiens, Baha al Aradji, soupçonné de corruption, a démissionné. Le Parlement irakien a adopté cet été un ambitieux projet de réformes institutionnelles présenté par le Premier ministre Haïder al Abadi afin de lutter contre la corruption qui alimente la contestation. (Ahmed Rasheed, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant