Mandat d'arrêt contre Justin Bieber en Argentine

le
0

BUENOS AIRES, 10 avril (Reuters) - Un juge argentin a lancé un mandat d'arrêt contre Justin Bieber au cas où le jeune chanteur canadien viendrait en Argentine, à la suite d'un incident dans une boîte de nuit de Buenos Aires en 2013, a-t-on appris vendredi de source judiciaire. Un photographe, Diego Pesoa, accuse Bieber et l'un de ses gardes du corps de l'avoir frappé alors qu'il voulait prendre une photo de la star qui était en train de quitter la boîte de nuit du quartier de Palermo Hollywood. Le site internet FarandulaShow (http://www.farandulashow.com) publie une copie de la décision du juge, datée du 8 avril, ordonnant l'arrestation de Bieber qui a refusé de répondre aux questions de la justice argentine. Le tribunal demande aussi l'arrestation du garde du corps. En novembre dernier, un autre juge avait donné deux mois à Justin Bieber, aujourd'hui âgé de 21 ans, pour se présenter devant la justice à Buenos Aires afin d'être entendu sur cet incident. Fin janvier, le chanteur canadien a été convoqué au commissariat à Toronto, accusé d'avoir agressé le chauffeur d'une limousine le mois précédent. Toujours en janvier dernier, il avait été arrêté en Floride pour conduite en état d'ivresse. Une pétition a recueilli plus de 100.000 signatures pour qu'il soit expulsé du territoire américain. (Miguel Lobianco, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant