Mandanda sauve l'OM, l'arbitre sauve l'OL

le
0
Mandanda sauve l'OM, l'arbitre sauve l'OL
Mandanda sauve l'OM, l'arbitre sauve l'OL

Dominateurs mais contrariés par un Mandanda exceptionnel, les Lyonnais peuvent remercier Anthony Gautier qui les a privé d'un carton rouge et leur a offert un coup franc inexistant. Un match nul logique, au fond.

Olympique lyonnais 0-0 Olympique de Marseille

Buts : Tolisso (78e) pour l'OL // Cabella (64e) pour l'OM

Aux grands hommes les grands matchs. Ces chocs, Steve Mandanda les connait par coeur. Lui qui a filé une passe décisive à Brandao un soir de huitième de finale de Ligue des Champions, lui qui a vu Mathieu Valbuena flinguer le Borussia Dortmund au terme d'un match à suspense complètement dingue. Ce dimanche soir, Steve ramasse les boulettes de papiers lancées par les supporters lyonnais présents en masse dans leur nouveau stade tandis que "Petit Vélo" se pointe dans sa surface avec un tout autre maillot. Chahuté à l'aller au Vélodrome, le meneur de poche balance une magnifique sacoche du droit à l'heure de jeu, comme pour remonter le niveau d'un deuxième acte plus généreux en tacles de boucher qu'en joga bonito. Mais alors que tout le Parc OL s'apprête à célébrer l'ouverture du score de l'ancien de la maison d'en face, Mandanda sort un combo horizontale - main ferme complètement dingue. Sur l'action qui suit, Darder perd un ballon bête, Sarr centre pour Michy Batshuayi qui remet parfaitement à Cabella qui crucifie Lopes, moins sollicité mais pas décisif. A une demi-heure de la fin, l'OM envisage sérieusement la fin de la rencontre. Sauf que l'autre homme de la soirée est chauve. Et n'est pas Christophe Jallet.

L'arbitrage de Gautier encore en question


On n'avait rarement fait plus en retard. Et on ne parle pas des supporters lyonnais présents en masse devant le Parc OL avant le coup d'envoi mais de Jérémy Morel, agacé par Bouna Sarr et qui décide de s'occuper lui même de son problème. Lancé à 200 à l'heure, l'homme qui roule en Kangoo découpe l'ancien messin et n'hérite que d'un jaune, Anthony Gautier étant positionné loin de l'action. On joue le début de la deuxième période d'un bon match entre l'OL et l'OM, moment où le rythme et le jeu laissent place à un enchaînement de faute des joueurs et de l'arbitre. L'homme en jaune qui siffle une main de Javier Manquillo, qui part en contre devant Gonalons et qui offre un peu de répit à un OL mené au score malgré tout ses effort du premier acte. Sur le coup franc, Corentin Tolisso, fraîchement entré en jeu, profite de la première…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant