Manchester United s'impose sans forcer

le
0
Manchester United s'impose sans forcer
Manchester United s'impose sans forcer

A une semaine du derby de Manchester, United s'impose tranquillement face à Aston Villa (3-1) et monte sur le podium, au nez et à la barbe bleue de City, qui joue lundi.


Man. Utd - Aston Villa
(3-1)

Ander Herrera (43'), W. Rooney (78'), Ander Herrera (90') pour Manchester United , C. Benteke (79') pour Aston Villa.


L'affiche aura été à sens unique et son résultat tout aussi logique. Mais elle a le mérite de faire monter la pression et l'excitation. Une semaine avant un derby de Manchester qui s'annonce décisif pour la fin de saison, United s'est offert le luxe de virer, provisoirement, son ennemi juré citizen du podium. Comment ? En signant une cinquième victoire consécutive en championnat face à une frêle équipe d'Aston Villa. Tout en gestion, les Red Devils ont en fait assuré le strict minimum. Une victoire s'est dessinée et confirmée en toute fin de match. Car longtemps, les attaquants mancuniens se sont heurtés aux gants de Brad Guzan, le portier de Villa. Patients, ils se sont permis de lever le pied en seconde période. En attendant City.
Le patient mancunien
Après avoir marché sur Tottenham et Liverpool, la réception d'Aston Villa, seizième au classement, à Old Trafford s'annonce comme une simple formalité pour des Mancuniens en pleine bourre. Largement dominateurs et appliqués, les Red Devils maîtrisent leur sujet. C'est animé, c'est propre et ça circule bien. Pourtant, il manque un petit quelque chose, un élément essentiel. Ah oui, un but. Celui-ci aurait pu venir d'un pénalty si l'arbitre avait sifflé un arrachage de nuque sur Wayne Rooney. Ou encore d'une frappe de Juan Mata repoussée sur sa ligne par un Villan ou d'une autre, puissante et lointaine, de Marcos Rojo, détournée du bout des gants par Guzan. Pas vernis mais patient, Manchester fait sagement tourner en attendant le bon moment. Il déboule du côté gauche juste avant la pause. Bien décalé par Ashley Young, Daley Blind centre en retrait pour Ander Herrera qui enchaîne vite et bien (1-0, 43e). La récompense pour les hommes de Louis Van Gaal, enfin.
Le superbe enchaînement de Rooney
Les Villans eux peuvent s'estimer heureux de...










Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant