Manchester United assure le principal

le
0
Manchester United assure le principal
Manchester United assure le principal

Toujours sans convaincre, Manchester United prend le meilleur sur Sunderland (2-0). Tout en étant mauvais,les hommes de Louis van Gaal se placent à la troisième place de Premier League alors que Sunderland perd de l'avance sur la zone de relégation.


Man. Utd - Sunderland
(2-0)

W. Rooney (64'), W. Rooney (83') pour Manchester United


63ème minute, Radamel Falcao se retrouve dans la surface entre John O'Shea et Wes Brown. Contrôle, jongle, le Colombien arrive à conserver le ballon entre les deux anciens d'Old Trafford. O'Shea, par derrière, déséquilibre le numéro 9 des Red Devils qui se retrouve à terre. Monsieur East siffle logiquement penalty et donne un carton rouge à Wes Brown alors que c'est son compère de défense, John O'Shea qui fait la faute. Scène surréaliste, mais le résultat est le même : Rooney transforme l'offrande de son partenaire. Le numéro 10 de United, grâce à son doublé, est malgré tout l'homme d'un triste match.
Une mi-temps bien triste
Pour la 50ème fois de la saison, Louis van Gaal sort de son chapeau un nouveau onze de départ. Privé de Robin van Persie, le Pélican dégaine un 3-5-2 avec un duo Falcao-Rooney sur le front de l'attaque des Mancuniens. Même si ces derniers privent les Black Cats du ballon dans le premier quart-d'heure, ce sont les hommes de Gustavo Poyet qui se montrent dangereux en contre. Par deux fois notamment, grâce à Wickham (6') et Defoe (16') mais surtout grâce à l'effrayante fragilité défensive des Red Devils. Le maillon faible ? Chris Smalling qui donne aucune bonne réponse sur ses interventions. Pourtant, Man U touche la barre sur une frappe de Young repoussée par le tibia d'Oshea sur son montant (25'). Malgré ça, les automatismes sont quasi-inexistants alors que Sunderland attend, bien regroupé dans sa partie de terrain, de voir les espaces se libérer. La mauvaise connexion entre Di Maria et Falcao (45+1) est symptomatique d'une équipe qui a vraiment du mal à se retrouver. Monsieur East siffle la fin de la première mi-temps. Première descente de rideau pour les acteurs du théâtre des rêves qui offrent un bien triste spectacle à son public.
United fait la différence
Au retour des vestiaires, Van Gaal lance le jeune Adnan Januzaj à la place...










Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant