Manchester se perd à Newcastle

le
0
Manchester se perd à Newcastle
Manchester se perd à Newcastle

Menant de deux buts puis jusqu'à la 90e, United s'est fourvoyé et a concédé le nul à Newcastle. Malgré Rooney, les Red Devils reculent à la 6e place, alors que les Magpies prennent un bon point dans l'optique du maintien.

Newcastle United 3-3 Manchester United

Buts : Wijnaldum (42e), Mitrović (67e sp) et Dummet (90e) pour Newcastle ; Rooney (9e sp, 79e) et Lingard (38e) pour Manchester United

Sur son banc, Louis van Gaal enrage. Si le Pélican semble avoir perdu ses talents de coaching depuis plus de deux ans, il a encore pour lui l'expérience des temps passés. Et lorsqu'il voit le jeune Lingard, propulsé titulaire par ses soins, raté le cadre à quelques mètres des cages alors que le résultat est serré (2-1), il a bien conscience que la partie est en train de tourner. En sa défaveur, évidemment. Le coach hollandais a beau frapper du poing sur son banc, il a compris. Compris que son aventure à Manchester ne devrait plus durer longtemps, s'il ne l'avait pas deviné avant. Son attaquant vient de louper la balle de match.

Alors qu'ils s'emmerdent depuis des semaines devant leur télé ou à Old Trafford, les fans de United ont en effet encore été déçus. Ils menaient pourtant de deux buts, puis jusqu'à la 90e minute grâce à un bon Rooney, mais ont réussi l'exploit de partager les points avec les Magpies. Un bon résultat pour Newcastle dans l'optique du maintien, au contraire de Manchester qui recule à la 6e place.

Merci Rooney


Comme LVG ne kiffe pas trop la continuité, le Pélican choisit de transformer une fois de plus son milieu de terrain et son organisation offensive. Exit Mata et Schweini (blessé), bonjour Lingard et Fellaini. Les Français Martial, dans une inhabituelle position à droite, et Sissoko sont évidemment sur la pelouse, puisqu'ils sont (quasiment) les seuls à faire bouger leur équipe respective depuis le début de la saison. Pour une fois, les choix de van Gaal s'avèrent payants : sur un duel dans la surface avec la grande tige belge, Mbemba met inexplicablement la main au lieu de foutre la tête. Penalty logique et sanction immédiate signée Rooney. Fort de son milieu de terrain solide et des fautes de Fellaini, décidément très présent en cette première mi-temps, MU est prêt à subir, au moins en terme de possession de balle (72% pour les Magpies après 20 minutes de…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant