Manchester s'en sort bien, la Lazio contre Leverkusen

le
0

Ce vendredi midi avait lieu le tirage au sort des barrages de la Ligue des champions. Comme prévu, la "voie des champions" nous offre des affiches toute moisies, tandis que la "voie de la ligue" promet de belles oppositions.

La voie de la Ligue

Lazio Rome – Bayer Leverkusen


Indéniablement l'affiche la plus prometteuse (avec le Monaco - Valence), aussi bien en terme de suspense qu'en terme de niveau de jeu. Les deux équipes ont fini toutes les deux troisièmes de leur championnat respectif la saison dernière mais le Bayer Leverkusen part tout de même avec l'étiquette de favori. Régulièrement qualifiés pour la phase de poule, et même pour les huitièmes de finale, les Allemands ont failli créer un mini exploit l'année dernière, puisqu'ils ont été éliminés aux tirs au but par l'Atlético Madrid, finaliste la saison précédente. La Lazio, sur la pente ascendante depuis quelques années, pourra miser quant à elle sur la continuité. Après une grosse saison l'année dernière, et un billet pour la C1 décroché lors de la dernière journée contre Naples, les Romains sont parvenus à garder leur meilleurs joueurs, Felipe Anderson en tête. Le Brésilien était convoité notamment par Manchester United. En somme: elle est là, la première grosse affiche de cette Champions League.

Manchester United – FC Bruges


Manchester United faisait office d'épouvantail lors de ce tirage au sort. Le quatrième du dernier championnat d'Angleterre a été l'ogre de ce mercato estival. Darmian, Schneiderlin, Depay, Schweinsteiger, les Red Devils n'ont pas hésité à sortir le chéquier pour redevenir un gros d'Europe. Et ça passe inévitablement par une grosse performance en Ligue des Champions. Une mauvaise nouvelle pour Bruges. Les Belges n'ont pas connu la phase de la poule de la plus prestigieuse des compétitions depuis la saison 2005-2006. Et ce ne sera vraisemblalement pas pour cette année. Mais bon, attention tout de même à ne pas trop y aller à la "one-again" pour les Anglais. Bruges a éclaté le Panathinaïkos au match retour du tour précédent. Pas de bêtise, ce serait dommage.

Sporting Portugal – CSKA Moscou


On a de bonnes chances de retrouver trois clubs portugais en phase finale de Champions League. Ce qui ne serait pas très bon pour l'indice UEFA de la France si elle veut rattraper son retard sur les Lusitaniens. Le Sporting Portugal, tête de série, a hérité du deuxième de Premier League russe, le CSKA Moscou. Et un CSKA sans Vagner Love et Seydou Doumbia qui ne fait plus peur à personne. D'ailleurs, les Russes ont eu…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant