Manchester City détruit Newcastle

le
0
Manchester City détruit Newcastle
Manchester City détruit Newcastle

Contre Newcastle, Manchester City s'est promené et a profité du faux pas de Chelsea plus tôt dans l'après-midi. Un pénalty au bout de 30 secondes, 5 buts marqués, aucun encaissé, les hommes de Pellegrini se sont offerts une petite revue d'effectif, et un gros plein de confiance.


Man. City - Newcastle
(5-0)

S. Agüero (2'), S. Nasri (11'), E. Dzeko (21'), D. Silva (51'), D. Silva (53') pour Manchester City


27 secondes. 27 toutes petites secondes. C'est le temps qu'il aura fallu à l'effet Yaya Touré pour agir, et à City pour faire craquer Newcastle. 27 secondes donc, au bout desquelles Vurnon Anita foire son contrôle, perd la balle au profit de Džeko, et crochète l'attaquant mancunien dans la surface. C'est impartial, c'est sec, c'est dur, et c'est une offrande pour Aguëro. L'attaquant argentin ne se fait pas prier et marque tranquillement le pénalty. Un avantage précoce et irrattrapable pour une équipe de Newcastle qui prend un sacré coup de bambou sur le crâne. Un des pénaltys les plus rapides de la Premier League, qui permet aux Citizens de se balader pendant toute la rencontre. Enfin, un premier but qui en appelle d'autres, puisque c'est une véritable avalanche qui s'est abattu sur les visiteurs cet après-midi. L'armada offensive des Sky Blues, emmenée par un David Silva irrésistible, a dégoûté l'arrière-garde des visiteurs, en s'illustrant dans tous les registres. En marquant si tôt, City n'a pas eu le temps de douter. Un before au calme pour Pellegrini et les siens, avant le vrai gros rendez-vous, contre Barcelone en Champions League.
Nasri buteur, Silva taille patron
Pour réparer l'erreur de l'oncle Vurnon Anita, il aurait fallu un sacré coup de baguette magique. Hélas pour les Magpies, il manque à John Carver une cicatrice et des lunettes rondes. En revanche, Nasri a lui tout l'attirail du bon sorcier. Sur un centre dévié, le cuir atterrit comme par magie dans les pieds du Français, au cœur de la surface des Toons, qui fusille Krul d'une frappe sous la barre (12è). La malédiction continue pour Newcastle, puisque Silva sort de son chapeau un amour de passe en profondeur. L'occasion pour Džeko de montrer à Pellegrini qu'il est loin d'être une buse. Contrôle de la poitrine, frappe du droit, 3-0 (21è). Optimal. Le truc cool avec les anglais, c'est que même largement menés, ils continuent...








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant