Manchester City-Chelsea : La guerre des mots avant le choc

le
0
Manchester City-Chelsea : La guerre des mots avant le choc
Manchester City-Chelsea : La guerre des mots avant le choc

Manchester City-Chelsea, le grand choc de cette 20eme journée (21 heures), fait beaucoup parler. Les deux entraîneurs, avant de s'affronter au bord du terrain, se sont illustrés en s'envoyant des piques. A en croire la BBC, qui relaie les propos du Daily Mirror, c'est Mourinho qui a commencé. L'ancien coach du Real s'est attaqué au palmarès des Citizens : « Depuis qu'il a racheté le club (2008, ndlr), le Cheikh Mansour a dépensé plus de 700 millions de £ sur les transferts. Ils ont été éliminés deux fois au premier tour de la Ligue des Champions. En  trois saisons en Europa League, ils n'ont jamais dépassé les quarts de finale ».   Tim Sherwood, l'entraineur de Tottenham, a déclaré après la claque reçue à domicile (1-5, 23eme journée) que Manchester City était la meilleure équipe au monde. Une affirmation que ne partage pas le technicien portugais : « Ils ont de la chance. La vérité est que de nombreuses décisions ont été prises en leurs faveurs ».

Pellegrini tempère

Manuel Pellegrini, le Chilien, a préféré calmer les débats : « Ce n'est pas un match entre Jose Mourinho et moi. C'est un match entre Manchester City et Chelsea, deux équipes qui luttent pour le titre. Pour les deux, c'est un match à six points». L'entraîneur de City a l'habitude d'essuyer les attaques du Special One. En 2011, alors qu'il venait d'être éjecté du Real Madrid et qu'il avait pris les commandes de Malaga, Mourinho l'avait sévèrement taclé : « La même chose ne peut pas m'arriver. Vous savez pourquoi ? Parce que si le Real me vire, je n'irais pas entrainer Malaga. J'irais dans un grand club en Angleterre ou en Italie, pas à Malaga ». C'était au moment d'affronter Malaga.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant