Manaudou, icône publicitaire de la natation française

le
0
En 10 ans de carrière, l'enfant chérie des bassins a gagné environ 10 millions d'euros. Elle a popularisé la natation auprès des sponsors. Un nouveau contrat est attendu prochainement, voire des apparitions télévisées.

«Camille Lacourt et la natation française peuvent remercier Laure Manaudou». Cette phrase, prononcée par Jean-François Salessy l'agent de la première championne olympique féminine de la natation française, illustre le rôle de la championne tricolore dans l'attrait des marques pour le monde des bassins. Arena, EDF, Lancel, Pinault, LPG Systems (traitement pour la beauté et le bien-être) ou plus récemment Cadum, Aubert et Reebok, Laure Manaudou a signé en une dizaine d'années de carrière près de 15 partenariats. Certes, pas de quoi atteindre les 45 millions de dollars (58 millions d'euros) amassés par l'américain Michael Phelps. Mais depuis ses sacres olympiques de 2004 à Athènes, elle aurait amassé une fortune d'environ 10 millions d'euros, via l...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant