MAN, filiale de VW, se restructure et supprimera 1.800 emplois

le
0
MAN, FILIALE DE VW, SE RESTRUCTURE ET VA SUPPRIMER 1.800 EMPLOIS
MAN, FILIALE DE VW, SE RESTRUCTURE ET VA SUPPRIMER 1.800 EMPLOIS

BERLIN/MUNICH (Reuters) - MAN SE a annoncé mercredi qu'il supprimerait 1.800 emplois dans sa division poids lourds dans le cadre d'une restructuration visant à réduire les coûts et à relancer la rentabilité.

La filiale de Volkswagen mettra en oeuvre un "programme global" prenant la forme d'une refonte de la production des sites en Allemagne, en Autriche et en Pologne afin d'en accroître les synergies.

Au total, MAN supprimera 1.400 emplois administratifs et 400 postes de production de la division MAN Truck & Bus (camions et autocars).

Le groupe munichois affirme qu'il évitera les licenciements secs pour privilégier les départs volontaires et les préretraites et en s'abstenant de pourvoir aux postes devenus vacants.

(Andreas Cremer et Irene Preisinger, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant