Malveillance privilégiée pour l'explosion de gaz à Mulhouse

le
0

STRASBOURG (Reuters) - Une malveillance est probablement à l'origine de l'explosion suivie d'un incendie qui a coûté la vie mardi à trois personnes dans un bâtiment d'habitation de Mulhouse (Haut-Rhin), a-t-on appris mercredi auprès de la police.

L'explosion, due au gaz de ville, est survenue vers 05h30 dans un local désaffecté, un ancien "taxiphone", situé au rez-de-chaussée de ce petit bâtiment de deux étages.

"Il est probable qu'il y a une piste malveillante", a indiqué à Reuters un responsable de l'antenne mulhousienne du SRPJ (Service régional de police judiciaire).

Les experts cherchent à comprendre comment le feu a pris et comment la déflagration s'est produite, une tâche compliquée par le fait que le bâtiment a dû être démoli mardi soir en raison d'un risque d'effondrement.

Les victimes sont un adolescent de 16 ans et deux femmes de 40 et 86 ans, tous membres d'une même famille.

Gilbert Reilhac, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant