Maltraitée par le frère Pierre-Etienne, elle témoigne

le
0
INTERVIEW - Solweig Ely, qui a été l'une des victimes du frère pédophile, a raconté son calvaire dans un ouvrage Le silence et la honte .


LE FIGARO.- A quel âge avez-vous été abusée ?

Solweig ELY.- J'avais neuf ans. Mes parents avaient décidé de rejoindre en 1989 la communauté religieuse des Béatitudes. Au cours de l'été, nous nous sommes installés dans l'abbaye blanche de Mortain en Normandie. Pierre-Etienne y est arrivé en octobre. Ce moine était depuis plusieurs années le chantre des Béatitudes. Il a joué de sa notoriété pour abuser de moi. Il était le protégé d'Ephraïm, le fondateur de la communauté et était considéré comme la preuve vivante que cette communauté était bénie du ciel. Il portait un habit religieux, une robe blanche et un scapulaire marron. Mais parfois quand il rentrait le soir dans ma chambre, il était en caleçon et tee-shirt.

Vos parents et les responsables de la communauté ignoraient-ils ce qui se passait ?

Mon père a surpris un soir Pierre-Etienne dans ma chambre et n'a rien dit. Petite, j'avais parfois la conviction qu'il savait ce qui se passait

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant