Maltraitance : les époux Lavier remis en liberté

le
0
La garde à vue de deux des acquittés d'Outreau avait été prolongée de 24 heures mercredi, à Boulogne-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais. Ils étaient interrogés sur des maltraitances présumées sans caractère sexuel sur leurs enfants.

Franck et Sandrine Lavier, deux acquittés de l'affaire d'Outreau qui étaient entendus depuis mardi au commissariat de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) pour maltraitance présumée de leurs enfants, ont été remis en liberté sans contrôle judiciaire à 21h30 mercredi soir. Ils avaient auparavant été confrontés pour s'expliquer sur leurs dépositions discordantes, alors que leur garde à vue avait été prolongée de 24 heures mercredi. «L'enquête se poursuit et une décision finale de poursuite ou de classement sera prise par le parquet (de Boulogne) après diverses vérifications et auditions», a indiqué un porte-parole du parquet général de Douai, précisant que l'enquête devrait être conclue «avant la fin du mois». Des policiers avaient également perquisitionné un peu plus tôt leur domicile boulonnais en présence de Franck Lavier, repartant notamment avec au moins un ordinateur, selon des journalistes sur place.

Les époux Lavier, tous deux âgés de 33 ans, ét

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant