Malouines : l'Argentine fait un coup de pub

le
0
La présidente Cristina Kirchner écrit une lettre ouverte à David Cameron dans un encart paru dans la presse anglaise.

C'est moins violent que l'invasion qui avait, il y a trente ans, pris par surprise Margaret Thatcher. Mais la présidente argentine, Cristina Fernandez de Kirchner, jette à nouveau de l'huile sur le feu des relations avec le Royaume-Uni en revendiquant la souveraineté des îles Malouines... par une page de publicité. Publiée jeudi dans les quotidiens britanniques The Guardian et The Independent, sa lettre ouverte à David Cameron, avec copie à Ban Ki-moon, secrétaire général de l'ONU, dénonce «le pouvoir colonial britannique»et réclame «la restauration de (l')intégrité territoriale» de la République argentine.

Dans sa missive, la présidente populiste assure qu'il y a cent quatre-vingts ans, le 3 janvier, «dans une démonstration flagrante de colonialisme du XIXe siècle, l'Argentine a été privée de force des îles Malvinas (l...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant