Malouines : guerre des mots anglo-argentine

le
0
Trente ans après le conflit sur cet archipel du Royaume-Uni dans l'Atlantique Sud, de nouvelles tensions surgissent.

Trente ans après la guerre des Malouines, le conflit entre la Grande-Bretagne et l'Argentine refait surface. Récurrentes, les tensions entre les deux pays sur cet archipel de l'Atlantique Sud, possession du Royaume-Uni, remontent en flèche. La question a été évoquée mardi lors d'une réunion du Conseil national de sécurité à Londres. David Cameron a souligné mercredi devant la Chambre des communes qu'il s'agissait de s'assurer «que tous les dispositifs de défense sont opérationnels».

Peu avant Noël, l'Argentine s'est mise d'accord avec les autres États du Mercosur (Uruguay, Paraguay, Chili, Brésil) pour bannir de leurs ports tout navire battant pavillon malouin.
Peu avant Noël, l'Argentine s'est mise d'accord avec les autres États du Mercosur (Uruguay, Paraguay, Chili, Brésil) pour bannir de leurs ports tout navire battant pavillon malouin.

Cette nouvelle escalade a débuté un peu avant Noël, lorsque l'Argentine s'est mise d'accord avec les autres États du Mercosur (Uruguay, Paraguay, Chili, Brésil) pour bannir de leurs ports tout navire battant pavillon malouin. Début janvier, Buenos Aires a réaffirmé ses «droits imprescriptibles

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant