Mali : un mois de guerre éclair

le
0
CHRONOLOGIE - Le 11 janvier, François Hollande répondait à la demande du président malien, engageant les forces françaises. Un mois après, elles sont à la frontière algérienne et tentent d'assurer la sécurité dans les grandes villes.
Jeudi 10 janvier 2013: l'état d'urgence

La progression éclair des groupes islamistes d'al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi), du Mouvement pour l'unicité du djihad en Afrique occidentale (MUJAO) et du mouvement touareg Ansar Dine, précipite le calendrier de l'intervention internationale au Mali.

Konna, vile stratégique, est tombée. Cette bourgade est située à la ligne de front qui sépare le nord du pays, occupé par les djihadistes, du sud, contrôlé par l'armée. Elle n'est qu'à 70 kilomètres de Mopti, première grande ville de la «zone libre».

Vendredi 11 janvier 2013: l'engagement

«J'ai, au nom de la France, répondu à la demande d'aide du président du Mali, appuyé par les pays africains de l'Ouest», an...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant