Mali: questions sur l'assassinat ciblé de deux journalistes français

le
0
Les circonstances qui entourent l'enlèvement et l'assassinat des envoyés spéciaux samedi de RFI à Kidal demeurent très mystérieuses.
1 - Aqmi et les djihadistes sont-ils responsables?

Laurent Fabius a affirmé dimanche que les auteurs étaient les «groupes terroristes qui refusent la démocratie». Sans les nommer, le ministre des Affaires étrangères désigne comme responsables al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) ou une autre des mouvances salafistes qui gravitent dans le nord du Mali comme le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), une mouvance plus ou moins fondue dans al-Mourabitoune, la faction dirigée par l'Algérien Mokhtar Belmokhtar. Ces islamistes, délogés par l'offensive française dans le nord du Mali l'hiver dernier, se réorganisent ces derniers mois. Ils ont les moyens et la détermination pour mettre au point cet enlèvement qui demandait une certaine planification et des renseignements. «Si des islamistes sont à l'o...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant