Mali-Près de 2.000 arrestations depuis l'attaque du Radisson Blu

le
0
    BAMAKO, 15 avril (Reuters) - Les forces de sécurité 
maliennes ont interpellé plus de 2.000 personnes depuis 
l'instauration de l'état d'urgence consécutive à l'attaque 
contre l'hôtel Radisson Blu de Bamako qui avait fait 22 morts en 
novembre. 
    Environ 700 perquisitions ont été menées et une cinquantaine 
d'armes ont été saisies, a indiqué le colonel Salif Traoré, 
ministre de la Sécurité. 
    "Nous sommes la police. Nous arrêtons des gens. Nous les 
gardons en détention pendant 48 ou 72 heures. Et ensuite, nous 
les envoyons devant un juge qui décide de la suite", a commenté 
le ministre sans préciser combien de personnes ont été 
emprisonnées. 
    L'attaque contre le Radisson Blu avait été revendiquée par 
le groupe Al Mourabitoune, officiellement rallié à Al Qaïda au 
Maghreb islamique (AQMI). Le Parlement malien a voté jeudi une 
prolongation de l'état d'urgence pour une durée de trois mois. 
     
 
 (Joe Bavier; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant