Mali : Paris veut mobiliser contre le «péril islamiste»

le
0
Après la prise de Tombouctou, Paris craint pour la ville de Mopti, qui marque la limite entre le nord et le sud du pays.
o Les islamistes chassent les Touaregs

Les islamistes armés semblaient l'emporter mardi sur les rebelles touaregs dans le nord du Mali, notamment à Tombouctou où trois des principaux chefs d'al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) ont rencontré Iyad Ag Ghaly (le chef du mouvement islamiste Ansar Dine). Aux imams, Iyad Ag Ghaly, une ex-figure des rébellions touaregs des années 1990, aurait expliqué «qu'il n'est pas venu pour l'indépendance mais pour l'application de la loi islamique».

Prise dimanche par des rebelles touaregs et des mouvements islamistes, cette cité historique est tombée lundi sous le contrôle des islamistes armés d'Ansar Dine avec le soutien d'éléments d'Aqmi. Ces deux groupes ont rapidement chassé les Touaregs du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA). Le MNLA, qui se revendique laïque, ambitionne un État touareg, tandis que les islamistes veulent imposer la charia à tout le pays.

o La France veut mobiliser

De son côté, le chef

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant