Mali-Les rebelles de l'Azawad refusent la zone de sécurité

le
0

BAMAKO, 19 août (Reuters) - Les séparatistes maliens de la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA) ont demandé mercredi aux casques bleus de la Minusma, la mission des Nations unies au Mali, de lever la zone de sécurité mise en place dans le nord du pays afin de prévenir de nouvelles violences avec les milices pro-gouvernementales. Les troupes onusiennes ont établi une zone de sécurité de 20 km autour de la ville de Kidal afin de protéger les civils et endiguer la propagation de violences qui durent depuis trois jours. "La CMA demande à la Minusma de lever la zone de sécurité dès que possible et de laisser les différentes parties régler leurs différences", indique un communiqué de la coordination dont Kidal est le fief. Les rebelles de l'Azawad et les milices pro-gouvernementales ont signé en juin un accord de paix sous l'égide de l'Onu afin de pacifier le nord du Mali et permettre à l'armée malienne de concentrer son action contre les djihadistes dans l'ouest du pays. Cette trêve a été rompue samedi lors d'accrochages. Lundi, les miliciens ont pris la localité d'Anefis laissant craindre qu'ils puissent progresser en direction de Kidal. (Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant