Mali-Les miliciens de la Plateforme se retirent d'Anefis

le
0

DAKAR, 15 septembre (Reuters) - Les miliciens progouvernementaux de la Plateforme se sont retirés d'Anefis, localité du nord du Mali qui a été le théâtre de violents affrontements avec les rebelles touaregs, se félicite la mardi la mission locale des Nations unies (Minusma), tout en s'inquiétant de leur mouvement vers le Nord. La Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA), qui réunit les principaux groupes rebelles touaregs de la région, a signé en juin l'accord de paix et de réconciliation conclu sous l'égide de l'Algérie, mais des heurts éclatent encore régulièrement. Les donateurs occidentaux, la Minusma et le gouvernement malien faisait pression depuis plusieurs semaines sur la Plateforme pour qu'elle se retire d'Anefis, où des affrontements ont fait 20 morts le mois dernier. "La Minusma se félicite du retrait effectué hier par des éléments de la Plateforme d'Anefis et de ses environs", dit-elle dans un communiqué. "Cependant, la Minusma est profondément préoccupée par de nouveaux mouvements de la Plateforme observés plus au nord, en direction d'Aguelhok, ainsi que des mouvements de la Coordination au nord-ouest de Goundam. "La Minusma rappelle que chaque déplacement effectué par un groupe en dehors de ses positions va à l'encontre de leurs engagements pris dans le cadre de l'Accord de Paix." Selon des sources proches des services de sécurité, les affrontements entre groupes armés, qui sont dirigés par des chefs touaregs rivaux, ont notamment pour enjeux le contrôle des voies empruntées pour le trafic de cocaïne et de cigarettes. (Emma Farge et Souleymane Ag Anara, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant