Mali : les meurtriers des journalistes identifiés

le
0
Les enquêteurs sont sur la piste de Touaregs islamistes, sans doute liés aux ravisseurs des otages français récemment libérés.

Les enquêteurs auraient remonté la piste des assassins des deux journalistes français. Selon Le Monde, trois des ravisseurs - sur quatre - ont été identifiés. Ils ne font pas partie des cinq personnes interpellées, dimanche soir, par les militaires français dans un campement touareg à 45 kilomètres de Kidal, sur la route Tin Essako. C'est sur cette même route qu'avaient été découvertes les dépouilles de Claude Verlon et de Ghislaine Dupont. Au total, plus de 35 personnes ont été arrêtées en 48 heures.

Selon une source touarègue, trois des personnes arrêtées sont un père, âgé d'environ 70 ans, et deux de ses fils. Ils n'ont pas de liens directs avec les meurtres, mais des contacts familiaux avec trois des quatre tueurs présumés. Ce sont des documents et une carte téléphonique retrouvés dans la voiture abandonnée par les ravisseurs...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant