Mali : les islamistes progressent au sud

le
0
Des hommes du Mujao ont pris Douentza, ville stratégique sur la route de Tombouctou.

Des combattants islamistes armés sont entrés samedi matin dans la ville de Douentza, située dans la zone frontière poreuse entre le sud et le nord du Mali. Le champ était libre depuis le départ de l'armée malienne, il y a près de cinq mois. Arrivés en 4 × 4, les hommes en armes du Mujao (Mouvement pour l'unicité et le djihad en Afrique de l'Ouest), se sont aussitôt dirigés vers la base de la milice Ganda Iso, dite «d'autodéfense» qui entend protéger les populations. «Vers 9 heures du matin, témoigne un habitant qui tient un campement à une centaine de mètres du camp Ganda Iso, on a vu leurs voitures passer sur le goudron (la route, NDLR). Ils ont encerclé la base et sont entrés pour désarmer les hommes.» Aucun coup de feu n'aurait été tiré. Les combattants du Ganda Iso, une quarantaine de personnes, auraient été libérés après avoir été ligotés puis désarmés.

Les hommes du Mujao ont ensuite établi leur quartier général dans un hôtel situé à

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant