Mali : le récit d'une bataille entre Français et djihadistes

le
0
REPORTAGE - Le 1er mars, à Imènas, près de Gao, une section franco-malienne s'est retrouvée prise dans des combats très violents, à la lisière d'une forêt où se cachaient des djihadistes et leur armes.

Envoyé spécial à Gao

En ce lundi matin, Gao se méfie encore. La veille, une poignée de djihadistes, entre quatre et six hommes bien armés, se sont infiltrés dans la cité du Nord-Est malien. Il aura fallu plus de quatre heures et un mort à l'armée malienne pour réduire cette petite bande de combattants suicidaires qui fuyait de maison en maison, mitraillant tout sur son passage. Le Mujao (Mouvement unicité et jihad en Afrique de l'Ouest), le groupe islamiste qui occupait Gao jusqu'à l'intervention française, signait là sa troisième incursion urbaine.

Alors que, dans le grand nord, dans l'adrar des Iforas, Aqmi a mis un genou à terre sous les coups des troupes françaises, Gao et sa région deviennent la priorité sécuritaire des officiers. La...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant