Mali : le capitaine Sanogo attend son heure

le
0
L'auteur du putsch de mars 2012 reste dans l'ombre, mais tire encore de nombreuses ficelles.

Bamako

Toutes les «grosses pointures» de la scène politique malienne étaient là pour assister, mercredi, à l'investiture du capitaine Amadou Haya Sanogo à la tête du Comité militaire de suivi de la réforme des forces de défense et de sécurité. Un poste censé préparer la reconstruction de l'armée malienne, auquel il avait été nommé il y a déjà six mois...

La cérémonie organisée dans le palais présidentiel de Koulouba a rassemblé le président de transition, le premier ministre, les présidents des grandes institutions nationales et tous les responsables des forces armées et de sécurité, ce qui est assez exceptionnel. Est-ce à dire qu'on assiste au retour du capitaine Sanogo, qui dirigeait la junte militaire à l'origine du coup d'État du 22 mars dernier? Après avoir rapidement rendu le pouvoir aux civils, le capitaine avait continué de jouer un rô...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant