Mali : la guerre en visite guidée pour la presse internationale

le
0
Depuis le début du conflit, les médias ont la plus grande difficulté à s'approcher des zones d'affrontement. Seuls, ceux embarqués à bord des blindés français ont pu suivre, en partie, le déroulement de l'offensive.

De notre envoyé spécial à Sévaré

Il y a une guerre au Mali mais on ne le voit presque pas. Il y a une guerre au Mali mais on ne la comprend pas. Et il y a une raison à cela. Depuis plus de deux semaines et le début de ce conflit, les médias ont la plus grande difficulté à s'approcher des zones touchées d'affrontement. Au fil des jours, la situation s'est détériorée. D'abord à une trentaine de kilomètres des fronts, les journalistes ont deviné, de loin, la poussée des armées françaises et maliennes vers le nord, vers Douentza, Gao puis bientôt Tombouctou. Seuls, ceux embarqués à bord des blindés français ont pu suivre le mouvement et distinguer un peu la réalité de l'offensive.

Les autres se trouvent à plusieurs centaines de ki...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant