Mali : la France engage le combat terrestre

le
0
INFOGRAPHIE - Les troupes françaises visent la ville de Diabali, occupée par des forces aguerries d'al-Qaida.

Les forces françaises ont entamé mercredi leur offensive terrestre contre les islamistes qui tiennent le nord du Mali. «Dans les heures qui viennent, nous combattrons directement», déclarait mercredi matin le chef d'état-major des armées, l'amiral Édouard Guillaud.

Premier objectif: Diabali, petite ville à 400 km au nord de Bamako, prise lundi par les islamistes. Des centaines de soldats maliens et français, venus de la cité voisine de Niono, à 50 km, devaient affronter à Diabali des forces aguerries, probablement commandées par l'Algérien Abou Zeid, un des chefs d'al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi). Des éléments des forces spéciales françaises auraient déjà entamé mercredi les combats à Diabali, «au corps à corps», selon des sources sécuritaires citées par l'Agence France-Presse, information demandant à être confirmée. Un responsable de l'ar...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant