Mali : la chasse aux islamistes bat son plein à Gao

le
0
Quinze personnes originaires d'un petit village proche de la ville reprise au Mujao ont été arrêtées.

Envoyé spécial à Gao

«Nous ne sommes pas du Mujao...» Interdiction de parler aux prisonniers, mais l'un d'eux parvient quand même à souffler ces quelques mots. Le regard fuyant, apeuré, l'homme d'une quarantaine d'années ne veut pas qu'on le prenne pour un combattant du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest, ce groupe islamiste armé qui a occupé Gao pendant près de dix mois, jusqu'à la libération de la ville, le 26 janvier dernier. Lui et quatorze autres hommes ont été arrêtés mardi, et sont depuis maintenus en garde à vue.

Assis dans la cour de la polyclinique qui fait office de gendarmerie, depuis la destruction par le Mujao de tous les bâtiments officiels, les quinze gardés à vue attendent d'être interrogés. Ils ont été arrêtés dans le village de Kadji, à proximité de Gao, dans le nord du Mali. Une localité coup...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant