Mali : l'ONU craint des incidents et se prépare au pire

le
0
Les Nations unies sont confiantes dans la tenue du premier tour des présidentielles maliennes du 28 juillet. L'objectif du Conseil de sécurité est de passer de 6200 Casques bleus à 11.200 avant la fin de l'année.

Malgré le péril islamiste et des incidents épars, les Nations unies se disent confiantes dans la tenue du scrutin du 28 juillet. Le transfert d'autorité de la Fisma (Force internationale de soutien au Mali) vers la Minusma et ses Casques bleus s'est déroulé sans heurts le 1er juillet, en présence d'Hervé Ladsous, patron des opérations de maintien de la paix de l'ONU, tout juste rentré à New York.

Déployés à Tombouctou, Gao et Kidal, les Casques bleus seraient au nombre de 6200, l'objectif étant d'atteindre le plafond de 11.200 hommes fixé par le Conseil de sécurité avant la fin de l'année. Plusieurs pays auraient été sollicités pour fournir des troupes, ainsi que des moyens de soutien aérien et logistique: le Burundi, le Rwanda, plusieurs nation...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant