Mali : l'Afrique appelle l'ONU à l'aide

le
0
L'ONU et l'Union africaine ont exigé jeudi soir la dissolution « immédiate » de l'ex-junte.

À la recherche d'une solution pour sortir le Mali de l'impasse, l'Afrique s'est décidée à demander l'aide internationale. L'Union africaine (UA) a annoncé vendredi qu'elle allait saisir le Conseil de sécurité de l'ONU pour obtenir son «appui» pour une intervention militaire dans le nord du pays aux mains depuis deux mois de groupes rebelles touaregs et d'islamistes.

L'idée d'une telle saisine avait été lancée le 30 mai dernier à Paris par Thomas Boni Yayi, le président du Bénin et président en exercice de l'UA. Il s'agirait d'élargir les intervenants potentiels au-delà des États d'Afrique de l'Ouest qui jusqu'à présent géraient seuls la crise malienne. «Il faut aussi que les “pays du champ”, comme la Mauritanie, l'Algérie, la Libye voire le Tchad soient parties prenantes pour éviter que cette zone devienne un Afghanistan sahélien», expliquait le chef d'État béninois. Une résolution de l'ONU permettrait aussi aux pays occidentaux de suppléer plus fa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant