Mali : Hollande s'offre une cure de popularité

le
3
Le président français était le seul dirigeant occidental présent à l'investiture de son homologue malien.

François Hollande est venu ce jeudi à Bamako savourer la réussite de la première partie de l'après-guerre au Mali. Accueilli à l'aéroport de la capitale malienne par Ibrahim Boubacar Keïta, le nouveau président du Mali, le chef de l'État français a pris la route du stade de football du 26-Mars pour fêter l'investiture de son hôte. Sur le trajet, il a pu prendre la mesure de l'accueil avec des rangs de curieux plutôt clairsemés aux carrefours. L'enthousiasme et l'émotion qui avaient marqué sa visite au début de l'intervention française ont cédé la place à une reconnaissance raisonnée, comme en témoignent les applaudissements polis qui ont salué son discours. Peu de ferveur donc, mais une joie plus ordinaire, celle du retour à la normalité d'un pays en paix, en dépit du danger terroriste toujours présent dans l'esprit des forces de sécurité. Dans les tribun...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le jeudi 19 sept 2013 à 22:44

    Il va nous en faire rentrer combien d'ici 2017 pour sauver son parti de m....

  • M9035148 le jeudi 19 sept 2013 à 21:05

    impopulaire en France , je propose qu'on donne HOLLANDOUILLE pour imposer les maliens

  • M3182284 le jeudi 19 sept 2013 à 20:56

    il aurait pu aller sur le marché de Saint denis, il y a autant de Maliens