Mali : Fabius juge probable l'usage de la force

le
0
Le ministre des Affaires étrangères assure que les six otages français détenus par Aqmi sont en vie.

Les six Français détenus dans le nord du Mali seraient toujours en vie a assuré jeudi le ministre des Affaires étrangères. Sans autre détail. Dans ce dossier délicat, Laurent Fabius, comme ses prédécesseurs, se montre prudent. Les négociations autour des otages réclament une discrétion extrême. Tout juste sait-on que plusieurs canaux ont été ouverts avec les kidnappeurs, membres d'al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) pour obtenir la libération des quatre employés d'Areva, enlevés à Arlit, au Niger, le 16 septembre 2010. Le sort des deux hommes, enlevés à Hombori, au nord du Mali, le 24 septembre 2011 est plus nébuleux. Dans une vidéo tournée le 22 mars dernier, ces deux ingénieurs, Philippe Verdon, qui semblait en mauvaise santé, et Serge Lararevic, appelaient la France à l'aide mais sans dévoiler une quelconque revendication de leurs ravisseurs.

Plantureuse rançon

Dans cette affaire, les certitudes sont rares. Les six Français, sur le total des onze E

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant