Mali : échange de tirs entre militaires et hommes armés à Kidal

le
0
Mali : échange de tirs entre militaires et hommes armés à Kidal
Mali : échange de tirs entre militaires et hommes armés à Kidal

Nouveaux incidents ce dimanche à Kidal, dans le Nord-est du Mali, après la mort dans la journée d'un kamikaze. Des soldats de l'armée malienne ont été attaqués dimanche en fin de journée par des hommes armés non identifiés, les échanges de tirs ont duré pendant plus de deux heures. Dans la soirée, des responsables du gouvernorat de Kidal ont annoncé que les soldats de l'armée avaient repris le contrôle de la ville, les tirs n'étaient plus entendus aux environs de 20 heures locales (22 heures à Paris).

Il y aurait un certain nombre de blessés, a indiqué l'un des responsables sous couvert d'anonymat, qui n'était pas immédiatement en mesure d'apporter des précisions.

Les militaires français «ne sont pas intervenus lors des échanges de tirs»

«Les tirs ont cessé. L'armée malienne contrôle ses positions», a déclaré la même source, évoquant un renfort des soldats de l'opération militaire française Serval et de la mission de l'ONU au Mali, la Minusma, pour la sécurisation de la ville. Elle a toutefois précisé que les militaires français et africains «ne sont pas intervenus lors des échanges de tirs».

«Je ne sais pas exactement qui tire contre l'armée malienne, mais elle se défend», avait déclaré le gouverneur de Kidal, Adama Kamissoko, joint par téléphone depuis Bamako. Un autre responsable au gouvernorat de Kidal indiquait que les tirs avaient commencé peu avant 18H00 locales (20 heures à Paris) et étaient alors nourris.

Au lendemain d'un attentat suicide perpétré samedi à Tombouctou, au nord du Mali, qui a fait six morts et six blessés, c'est déjà à Kidal au nord-est du pays qu'un kamikaze avait fait exploser sa ceinture d'explosifs ce dimanche. Le terroriste s'est tué, sans faire de blessés, en manipulant accidentellement sa ceinture explosive. Il comptait commettre un attentat suicide quelques minutes plus tard.

«Le kamikaze portait sa ceinture. Il a fait une mauvaise ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant