Mali : deux journalistes français exécutés

le
1
Les militaires français en opération à Kidal au nord du Mali, en juillet 2013. (Image d'illustration)
Les militaires français en opération à Kidal au nord du Mali, en juillet 2013. (Image d'illustration)

Le ministère français des Affaires étrangères a annoncé samedi le décès des deux journalistes de Radio France Internationale après leur enlèvement dans le nord-est du Mali. Ghislaine Dupont et Claude Verlon, qui étaient en reportage à Kidal, "ont été enlevés par un groupe armé", a ajouté le Quai d'Orsay dans un communiqué.

Le président François Hollande a exprimé samedi soir dans un communiqué son "indignation" et a annoncé qu'il réunira dimanche matin les ministres concernés "pour établir précisément les conditions de ces assassinats".Le parquet de Paris a ouvert une enquête samedi, a annoncé une source judiciaire. Cette enquête préliminaire est ouverte pour des faits d'enlèvement et séquestration suivis de meurtres en lien avec une entreprise terroriste, a précisé cette source.Sincères condoléances aux familles"Les services de l'État français, en lien avec les autorités maliennes, mettent tout en oeuvre pour que la lumière soit faite le plus rapidement possible sur les circonstances de leur décès", a déclaré le ministère dans un communiqué. La France présente ses sincères condoléances aux familles et aux proches des deux victimes, a confirmé le ministère des Affaires étrangères.La mort des deux journalistes de RFI avait été auparavant confirmée à Bamako par le préfet de la localité de Tinzawaten basé à Kidal ainsi que par la sécurité malienne et des sources touareg du MNLA. D'après ces sources, leurs...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le samedi 2 nov 2013 à 18:48

    Alors ça, c'est de la pure barbarie. Mais qu'attendre de mieux de ces gens là ?