Mali-Des hommes armés attaquent une ville du centre du pays, trois morts

le
0

BAMAKO, 17 janvier (Reuters) - Des hommes armés ont attaqué la ville de Tenenkou, située dans le centre du Mali, vendredi, tuant au moins trois personnes lors d'un échange de tirs nourri avec des membres de l'armée, ont dit des des sources locales et militaires. La France a lancé en janvier 2013 l'opération Serval pour chasser des groupes armés islamistes des villes du nord du Mali dont ils s'étaient emparés l'année précédente mais la région reste en proie à des violences ciblant l'armée malienne et le contingent de la Minusma, la mission de l'Onu dans le pays. Ces derniers temps, ces groupes islamistes armés ont multiplié leurs attaques, comme en témoigne le raid mené il y a 12 jours à Nampala, autre ville du centre du pays. ID:nL6N0UK1SZ Une vingtaine d'hommes armés sont entrés à moto dans Tenenkou vendredi matin, ouvrant le feu sur des soldats maliens, a dit une source proche des autorités locales, ajoutant qu'il s'en est suivi trois heures d'échanges de tirs. Cette source a ajouté que les assaillants ont ponctué leur arrivée du cri "Allah Akbar" (Dieu est grand), laissant ainsi entendre qu'ils étaient des combattants islamistes. Une source militaire a précisé que deux soldats maliens et un civil ont trouvé la mort lors de cette attaque. Selon une source proche de la Minusma, au moins cinq personnes ont été tuées. Certains des assaillants ont été arrêtés tandis que les autres ont été repoussés, lit-on dans un communiqué du ministère de la Défense. Bamako doit reprendre au cours du mois les négociations de paix doivent reprendre avec les séparatistes du Nord. (Tiemoko Diallo et Adama Diarra, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant