Mali-Combats entre Touaregs et pro-gouvernementaux dans le Nord

le , mis à jour à 20:06
0

BAMAKO, 21 mai (Reuters) - Les séparatistes touaregs de la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA) et les miliciens pro-gouvernementaux du Groupe d'autodéfense touareg Imrad et alliés (Gaita) se sont à nouveau affrontés jeudi dans le nord du Mali. Les combats ont éclaté à Tin-Fadimata, à 30 km au nord de Ménaka où un cessez-le-feu avait déjà été violé à de multiples reprises. Selon son porte-parole Sidi Elmedhi Ag Albaka, le Gaita, issu du Mouvement arabe de l'Azawad, a pris la ville aux séparatistes, ce que ces derniers démentent. "Le Gaita a attaqué nos positions, tôt ce matin (...) Il y des combats intenses", a quant à lui déclaré Almou Ag Mohamed au nom de la CMA, ajoutant que des renforts étaient en route. La mission locale des Nations unies (Minusma) et les forces armées maliennes (Fama) ont confirmé la reprise des combats. "Les Fama sont positionnées à Ménaka pour protéger la population. Si la CMA veut prendre la ville, elle aura affaire aux Fama", a averti un porte-parole militaire. La Minusma a également annoncé l'envoi de casques bleus qui auront pour mission d'établir une zone de sécurité à cinq kilomètres de la localité afin de protéger ses habitants. "Nous les avons avertis que c'est la ligne à ne pas franchir", a souligné Radhia Achouri, porte-parole de la Minusma. (Souleymane Ag Anara, Tiemoko Diallo et Adama Diarra, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant