Mali-Attentat suicide contre une base de l'Onu, au moins 3 morts

le
0

(Avec porte-parole de l'armée malienne, source nigérienne) BAMAKO, 15 avril (Reuters) - Au moins trois civils ont été tués mercredi et neuf casques bleus grièvement blessés dans un attentat suicide visant une base des Nations unies à Ansongo, dans le nord du Mali, a annoncé le porte-parole de la Mission de l'Onu. "Un véhicule a essayé de pénétrer sur la base et il y a eu une explosion", a déclaré à Reuters Olivier Salgado, interrogé par téléphone de Bamako. Le bilan est encore provisoire et l'évacuation des blessés en cours, a ajouté le porte-parole de la Minusma. Le porte-parole de l'armée malienne, Diarran Koné, a précisé que le conducteur du véhicule piégé avait été abattu en tentant de forcer l'entrée du camp mais que la charge qu'il transportait avait ensuite explosé. Plusieurs casques bleus nigériens ont été blessés, a-t-on appris de source sécuritaire à Niamey. Les Nations unies ont déployé quelque 10.000 casques bleus au Mali pour stabiliser le pays après l'intervention militaire française qui a permis de chasser les groupes djihadistes du nord du pays en 2013. (Bate Felix, avec Abdoulaye Massalaki à Niamey et Tiemoko Diallo à Bamako; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant