Malgré un chômage record, l'emploi saisonnier manque de bras cet été

le
0
Le secteur de l'hôtellerie-restauration, principalement touché par cette pénurie, met en cause le manque de qualification des candidats et la mauvaise image qui colle à ce type de postes.

«Il y a plus de 3 millions de chômeurs et nous, nous manquons de main-d'œuvre.» Ce cri d'alarme lancé par la Confédération des professionnels indépendants de l'hôtellerie (CPIH) de Loire-Atlantique jette un froid sur le début de la saison touristique estivale. À quelques jours des premiers départs en grandes vacances, il restait encore 10.000 postes à pourvoir dans les Pays de la Loire, dont les deux tiers de saisonniers. Les destinations de villégiature en bord de mer, en Loire-Atlantique et en Vendée, sont particulièrement touchées par cette pénurie. «La situation est certes récurrente chaque été mais elle s'est nettement aggravée cette année, avec des besoins en recrutement en augmentation de 20 %», constate François Effling, délégué en charge des saisonniers à la CPI...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant