Malgré les affaires, Lula reste populaire au Brésil-sondage

le
0
    SAO PAULO, 30 avril (Reuters) - L'ancien président Luiz 
Inacio Lula da Silva, poursuivi dans cinq affaires de 
corruption, demeure le favori de la prochaine élection 
présidentielle prévue en 2018 au Brésil, montre un sondage 
publié dimanche. 
    Au premier tour, Lula obtiendrait 30% des voix, estime 
l'enquête de l'institut Datafolha publié par le journal Folha de 
Sao Paulo. Ses deux plus proches rivaux obtiendraient 11% tandis 
que l'actuel président Michel Temer, qui a dit qu'il ne serait 
pas candidat l'an prochain, est crédité de 2% des intentions de 
vote. 
    Cette avance nette au premier tour ne se confirmerait pas au 
deuxième tour où Lula serait au coude à coude avec l'ancienne 
sénatrice Marina Silva et avec le juge anti-corruption Sergio 
Moro qui a exclu de faire une carrière politique. 
    Lula, fondateur du Parti des travailleurs, doit comparaître 
le 10 mai devant un tribunal de Moro pour y être entendu pour la 
première fois. S'il est condamndé dans ce procès ou dans l'une 
des quatre autres affaires pour lesquelles il est poursuivi, il 
serait inéligible. 
     
     
 
 (Brad Brooks; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant